Le Blog, Nos rencontres

HUILERIE DE GERMIGNEY : Histoire de la reconversion réussie d’Emmanuel Ogier

LES HUILES ARTISANALES DE GERMIGNEY : Histoire de la reconversion réussie d'Emmanuel Ogier

Pas d’huiles essentielles à Germigney mais l’essentiel est dans l’huile…artisanale.

C’est l’histoire d’une diversification réussie. Celle d’un éleveur céréalier du Jura qui s’est lancé dans la fabrication d’huile artisanale de colza et de tournesol à une époque de vaches maigres. Aujourd’hui, il produit 35000 bouteilles d’huile par an et a entamé sa conversion au bio.

Les huiles de Germigney : Le nouvel or jaune Jurassien

C’est un nouvel or jaune jurassien qui renoue avec une vieille tradition disparue depuis plusieurs décennies : celle des huiles artisanales.

En 2006, Emmanuel Ogier décide de renouer avec une fabrication qui avait disparu en Franche-Comté : l’huile de tournesol et de colza en 1ère pression à froid, c’est à dire avec des graines non chauffées, ce qui préserve les arômes et qualités nutritionnelles.

C’est l’époque à laquelle cet éleveur et céréalier de Germigney était frappé de plein fouet par la crise du prix des céréales.

Cette idée, il l’a eu lors d’une dégustation d’huile dans une autre région : “ça a été une découverte”, explique-t-il, “le produit était exactement comme il devait être après un processus simple : une pression, une filtration, une mise en bouteille”.

Une huile artisanale d’exception à la réputation grandissante

Aujourd’hui, Emmanuel Ogier produit 35000 bouteilles par an, dans une huilerie flambant neuve mise en route en août 2018, ce qui lui a permis de doubler sa production. Ses clients? Des commerces régionaux, de proximité et des fruitières. Certains restaurateurs des alentours ont aussi adopté ses huiles pour leurs recettes. Celle de tournesol se cuisine (ou s’utilise en assaisonnement) et celle de colza, avec son inimitable petit goût de noisettes, s’utilise à froid.

Un respect de la terre, une culture raisonnée

Sur ses 300 hectares de terres agricoles, notre cultivateur en consacre désormais 50 à la culture de sa matière première. Depuis l’an dernier, il a entamé sa conversion au bio, pour maîtriser sa production d’huile de A à Z.

Une démarche qui s’inscrit dans un processus global d’agriculture raisonnée qu’il a commencé à mettre en place au début des années 2000.

Découvrez ces huiles d’exception

Nous avons sélectionné pour vous deux de ces huiles délicates et parfumées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *