Romain Chambe a grandi en voyant ses grands-parents ramasser les fruits des centaines de cerisiers présents sur le domaine de Chevinay (près de l’Arbresle), dans le Rhône.

chamblance

Le jeune homme a toujours su qu’il reprendrait l’exploitation familiale. Aussi, quand en 2015, l’occasion s’est présentée de succéder à ses aïeuls, il n’a pas hésité longtemps avant de se lancer.

Mais pas question de faire de la « cerise de table » à vendre sur les marchés. Ce qu’il cherchait, c’était une idée neuve pour moderniser le domaine.

Après mûre réflexion, Romain, accompagnée de son amie Franceska, a décidé de se lancer dans l’alcool de cerise. Chamblance est né.

Depuis lors, les deux jeunes gens, pour la fabrication, ont pris le parti de tout faire eux-mêmes.

Au sein de leur exploitation baptisée Chamblance, on ne fait pas de l’eau-de-vie classique comme on peut en voir quelques bouteilles chez certains producteurs de fruits.

Ici, l’idée est de créer un produit « haut de gamme », original et artisanal. « Les seules liqueurs que l’on trouve en grandes surfaces sont faites avec des arômes et pas de vraies cerises, nous nous sommes rendu compte que personne ne l’avait jamais fait alors nous nous sommes lancés », explique le producteur. Tout le travail sur l’exploitation est fait à la main.

Des produits haut de gamme (liqueur, crèmes) au final sortent de ce beau domaine qui a repris vie.